Les Premières Années

   

     Bernard Faÿ est né à Paris le 3 avril 1893, à deux pas de la place de la Concorde, au dessus de l'étude notariale de son père,11 rue St Florentin. Cinquième d'une famille de sept enfants, à l'âge de sept ans il est atteint de la poliomyélite et doit rester à la maison jusqu'à quatorze ans, instruit par un précepteur M. Paysant, sa mère et ses frères. Il passe son baccalauréat au lycée Condorcet, puis une licence de lettres classiques à la Sorbonne. Il obtient l'agrégation en 1914 à la veille de la déclaration de guerre.

     Ses frères partent pour le front, l'un officier de cavalerie dans l'armée de Champagne, un autre officier de marine en Méditerranée, un autre officier d'artillerie dans l'Est, l'aîné aviateur sera mitraillé sur la Somme le 18 mai 1918. Le benjamin accompagne des convois maritimes en Orient.

     Réformé définitif en raison de son handicap, Bernard Faÿ s'engage comme volontaire dans le service des ambulances militaires. Il est affecté à l'administration parisienne de la Croix-Rouge, puis à l'hôpital belge de Calais, enfin sur le front de Verdun pour seconder un chirurgien expérimenté, le Dr. Bouvier. Il reçoit la Croix de Guerre en 1917, ainsi que la Croix Léopold II de Belgique.  

                                                                                                                                                                                           

     

                                                                          Ambulance

 

 

       Après la guerre il obtient une bourse universitaire " Victor Chapman " en 1919 et part pour l'Amérique, d'abord " Graduate Student " à Harvard University, diplômé " Master of Arts " en 1920, puis chargé de cours à l'université de Columbia et à celle de l'Iowa de 1920 à 1923.

       Il est nommé en 1923 professeur de littérature à l'université de Clermont-Ferrand. Il continue à faire de nombreux séjours aux Etats-Unis où il donne des conférences en français ou en anglais, dans les universités de Northwestern, Chicago, Buffalo, Pasadena, Kenyon, et pour l'Alliance Française. Il parcourt l'Europe : Angleterre, Belgique, Hollande, Allemagne, Hongrie, Espagne, Italie, Scandinavie. Il est élu membre d'honneur de l'American Antiquarium Society, du Phi Bèta Cappa, et reçoit le prix Thérouane de l' Académie Française et la médaille Jusserand de l'American Historical Association. En 1917 il reçoit le prix Saint Louis décerné par la Presse Monarchique et Catholique.

                                                                                                         

                                                                                   

                                                                                      Illustr 1eres annees 1​​​​​

                                                                                     

                                                           _____________________________________