L'Ecole de L'Imprécation

 

                                                                                                   ​

                                          

  Extraits:             

                                                               LOUIS  VEUILLOT  ou le Paysan croisé

     "...Il ne fut jamais du siècle et ne fit jamais sa paix avec le « monde »..."

     "...Ce journaliste de génie, même s’il a commis des erreurs, ce paysan passionné de Dieu, ce croisé du XIXème siècle vécut et combattit en héros de la f

                                                                                ______________________________

 

                                                                 LEON  BLOY , ange ou raté

     " ...Il ne s’agit pas ici de le juger.....Il s’agit de chercher à faire usage de Bloy et de ses oeuvres pour la foi et pour le service de l’Eglise..." 

     "...Il naquit le 11 juillet 1846, dans un faubourg de Périgueux ; son père et sa mère l’un et l’autre se rattachaient à cette petite bourgeoisie urbaine habituée à travailler sans répit, à accumuler l’argent sou par sou, pour la famille et à traiter les enfants avec ce mélange de sollicitude inquiète et de sévérité stricte, qui n’excluent ni la tendresse, ni un bonheur simple..."

     "...S’il a souvent exagéré, la réalité de sa vie atteignit parfois en horreur le même degré que ses adjectifs enflammés..."

     "...Par ses livres, il voulait se faire le symbole d’un Absolu dans la misère et dans la Foi..."

     "...Puisse-t-il reposer en paix, comme un bon ouvrier, à l’abri de tous les bruits de ce monde, et du bruit trop strident qu’il fit souvent lui-même... "

                                                                                  ______________________________

 

                                                                   BERNANOS  ou  l’Indignation créatrice

     "...Bernanos attire, et même quand il vocifère, il ne perd ni son charme, ni son humanité ; aussi le succès l’accueille-t-il partout ; or le succès transforme la nature, le style même de l’écrivain, comme le soleil et le grand air transforment le corps des adolescents ; ils respirent mieux, leur voix s’élèvent plus mâle dans leur teint bruni, leurs yeux brillent d’un éclat plus vif. Ainsi Bernanos, à travers sa vie difficile, garde l’éclat du génie."

     "...Toute sa vie, il se chercha à travers des rêves souvent opposés les uns aux autres et jamais il ne se trouva. Dieu seul le révéla à lui-même en lui révélant Sa réalité, qu’il avait mérité de voir, espérons-le, par sa foi humble et sincère."

     "...Bernanos fut le dernier des grands imprécateurs... "

                                                                                    ________________________________